Michel Côté

Poète et artiste visuel, Michel Côté a publié ses recueils et ses livres d’artiste aux Éditions du Noroît, aux Éditions Triptyque, aux Éditions Roselin, à l’URDLA (France). Il a été finaliste et lauréat à plusieurs prix, dont le Prix Odyssée, Prix Loto-Québec, le prix poésie du journal Le Droit et le prix Jacques-Poirier. Il a reçu une mention spéciale du journal Le Droit et une mention d’excellence de la Société des écrivains francophones d’Amérique (Depuis, tout a grandi, avec Céline De Guise). Il a enseigné la philosophie dont la pensée chinoise. Ses oeuvres sur papier sont exposées au Canada, en France, en Angleterre, au Japon et en Suisse. Michel Côté habite Chelsea dans les collines de la Gatineau.

AU NOROÎT, il a publié La condition des matins (2020), À force de silence (1992, Alcuin Citation Awards), Les voix d’errance (1990), Ce jour de terre (1988), Le dit d’empreinte (1986), Une saison trop courte (1984), Blanc/Noir et Blanc (1982, finaliste au Concours national de livres d’artiste du Canada), L’œil en fou (1981) et Dixième lunaison (1974).

AU NOROÎT