2022

$22.00

978-2-89766-376-6
$17.00
978-2-89766-377-3

Ne retiens pas le feu

Jacques Audet

Avec une œuvre en couverture de Laurence Belzile

S’animer et embraser, enlacer ou s’éteindre, croître, réchauffer, puis disparaître : ces gestes que nous expérimentons chaque jour dans le monde, le feu s’en fait le miroir circonspect. À la fois objet et rêverie, exercice de fascination et nécessité de vigilance, le feu nous expose à sa lumière et à sa force. Mais au moment où nous nous en approchons, il s’échappe, impossible à contraindre, ne laissant que le spectacle de sa liberté qui est aussi celui de sa violence et de sa fuite. Nous n’avons cependant d’autre choix que de courir le risque de le laisser croître et parfois de le laisser mourir. Et chaque poème tente de créer un risque de cet ordre : une latitude propre, un jeu, un mouvement que rien ne puisse prévoir ni retenir.

 

Lavé par les lunes survient
ce qui meurt
ce qui n’est pas l’oiseau

 

la vague déferle
dans une chambre ronde

 

les veines se cachent
derrière les miroirs

 

tu replaces l’ombre sur son socle
tu baignes dans la blessure qui dort